Qu’est-ce que l’information ?

dreamstime_xs_1741330

Si une donnée est une représentation de faits sur des choses (matière brute) [12°], l’information en est le produit fini. L’Information est une donnée (structurée, codée et compréhensible) qui, dans un contexte spécifique, possède une signification et une valeur [+12°]. Ce codage est fait sous forme de chiffres, de mots, d’images, de sons, de lumière, de couleurs, d’odeurs, de goûts, de gestes et de touchers – tout ce qui peut être détecté par nos sens. Seuls les 4 premiers seront considérés dans ce blog.

Information = Donnée (structurée) + Contenu (non structuré)

Contenu = Contexte + Signification + Valeur

Le contexte est l’environnement dans lequel l’information trouve sa signification : histoire, géographie, finances, etc. Parle-ton de degrés d’alcool ? d’une pente (c’est environ 25%) ? d’une température ? Où est-on ?

La signification donne un sens à l’information. si on parle te température, à quelle échelle se réfère-t-on : Fahrenheit, Réaumur ou Celsius ?

L’information ne gagne sa valeur que parce qu’elle nous est utile pour atteindre nos objectifs, et par ce que nous ne pouvons plus faire si elle n’est pas au rendez-vous avec la fiabilité voulue. Elle aura parfois plus de valeur pour celui qui la recherche que pour vous (par exemple en ce qui concerne votre vie privée).

A quoi ça sert?

Sans information, aucun savoir ou connaissance qui tienne compte du contenu, de la valeur ajoutée par le contexte et par ceux qui ont l’expérience et la compétence pour en comprendre le potentiel [+12°C à 13h un 25 décembre à Moscou, ça, c’est un scoop !]. Sans connaissance, pas de science et sans science, pas de sagesse.

Connaissance = Information + Personne (avec sa culture)

Si le savoir (ou la connaissance) est le sang qui alimente tout votre organisme, les informations – plus exactement les données – sont les influx circulant dans son système nerveux (le plus souvent le système informatique).

Science = Connaissance mise en application (savoir-faire)

Sagesse = Science associé au comportement adéquat (savoir-être)

Exemple

En reprenant l’exemple donné par l’image : l’extrait d’une tablette en texte cunéiforme. Au premier abord, c’est une donnée. Savoir qu’il date de l’antiquité en Mésopotamie donne déjà plus d’importance. Mais, sans ‘comprendre’ ce que ce texte raconte (l’épopée de Gilgamesh ?), il n’y a pas de signification. Ce n’est donc pas encore une information, même si on se doute que cela peut avoir de la valeur… pour ceux qui sont intéressés par l’antiquité.

Une fois traduit (grâce aux conversions existantes vers le grec ancien), on détient enfin une information digne de ce nom. Les historiens ou la mythologues augmenteront leurs connaissances. Ce nouveau texte apporte une meilleure compréhension de la vie ou de la culture de l’époque. L’Histoire – une science – s’agrandit. Et si cela a un effet sur notre comportement, cela devient une sagesse.

Et ensuite?

Le but d’une organisation est de maximiser la valeur des ressources nécessaires à atteindre ses objectifs et l’information est une de ses ressources essentielles avec l’homme. Les activités des organisations consistent à mettre cette connaissance en application. Il nous faut créer un Savoir-Faire en relation avec l’information.

Le but de l’enseignement, de la lecture et de toute ‘collecte’ humaine (individuelle), c’est d’accroître la connaissance. A partir d’un certain seuil, on est capable de décider, d’agir (savoir-faire) et de devenir soi-même (savoir-être).

L’information comme action

L’information est aussi une action – celle des médias et des hommes en général – qui consiste à communiquer une information (avec tous ses attributs) et s’assurer qu’elle est reçue et comprise exactement comme son émetteur l’entend. Ce n’est pas toujours facile si le sens des mots peut être même un peu différent. J’utiliserai, dans ce blog, le terme de COMMUNICATION pour l’action afin de ne pas mélanger les concepts.

Que vient faire l’informatique dans tout ça?

La donnée est exploitable par les technologies de l’information, le contenu pas car il reste du domaine de l’homme. A moins qu’on ait mis en place un système d’intelligence artificielle… qui restera figé tant qu’il ne sera pas « auto-apprenant ».

Mais là, on ôte à l’homme le pouvoir de décision et on confie le monde à la machine. Faut-il s’étonner, alors, du point de départ de la crise économique mondiale de 2008 ?

Conclusion

L’information définie, nous verrons dans un prochain article, que l’information (la donnée et tous les attributs) doit être gérée avec soin… ce qui ne semble pas être une habitude innée. Même moi, je ne ‘gère’ pas toutes les informations (qui m’intéressent) de la même manière.

 

Reste-t-il un flou dans la définition de l’information ? Comprenez-vous l’escalade depuis la donnée jusqu’à la sagesse ? Avez-vous des questions ? Relancez-moi!

 

A bientôt, plus en sécurité avec vos informations…

Jean-Luc

(Crédit Photo: Dreamstime)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *