Vous avez le droit de vous perdre…

P1020650

Vous avez le droit de vous perdre mais … on vous demandera des comptes.

Comme le petit Poucet, il est utile, voire indispensable, de bien savoir où nous nous trouvons et comment retrouver notre chemin. C’est vrai également quand vous voulez protéger vos informations.

L’un des critères initiaux de sécurité, dans les années 1980, était la capacité à revoir ce qui s’est passé (audit).

Les traces

D’autre traces dont vous pourriez avoir besoin pour les informations de grande valeur concernent :

  • les modifications
  • les déplacements : où l’information se trouve et en combien d’exemplaires
  • qui a fait quoi, quand et comment

Les traces sont souvent essentielles car elles nous indiquent ce qui marche ‘comme convenu’ et ce qui ‘marche de travers’.

Si ça marche bien, on sait qu’on peut poursuivre et donner des ‘preuves’ à ceux qui en demandent. Dans l’autre cas, on sait ce qui a échoué et pourquoi. On dispose donc des informations nécessaires à

  • changer les choses pour que cela ne se reproduise plus
  • ‘taper sur les doigts’ du fautif pour améliorer son comportement. (c’est la même chose que le radar le long des routes.

Pourquoi est-ce important ?

Si vous voulez contrôler – maîtriser – quelque chose, vous devez pouvoir l’identifier et le mesurer.

La loi impose que les informations et le traitement des informations à caractère personnels soient identifiés, autorisés et transparents. Tout comme votre banquier ou votre comptable le font pour vos flux financiers.

Tout ce que vous ne voulez pas perdre doit être noté… comme ce qui fait l’objet de vos assurances vol et incendie.

Comment déposer les traces ?

Certaines traces sont prises automatiquement par le système d’exploitation de votre ordinateur, mais il est possible que vous devrez en réaliser vous-même… Vous vous souvenez qu’il y a des informations sur papier (et dans votre tête).

Un cahier ou un fichier informatique (tableau) peut suffire dont il faudra réaliser une copie qui restera synchronisée. Google Drive sera un bon outil à cette fin, d’autant qu’il est inutile d’en faire un fichier ‘compréhensible’ par tous.

Ce que votre ordinateur enregistre :

  • les documents que vous avez ouverts ou créés – voyez en particulier les ‘propriétés’ et les informations gardées dans l’Explorer (Finder sur Mac) quant à la place occupée en mémoire, la date de création et celle de la dernière modification
  • les documents que vous avez « effacés », dans la corbeille.
  • les sites internet visités et ce que vous avez téléchargé
  • les cookies
  • les programmes que vous installez et désinstallez ; c’est conservé ‘pour l’éternité’ et vous n’y avez pas accès.

Comment les lire et les interpréter ?

Vous n’aurez pas de difficulté à interpréter ce que vous avez vous-même construit, à condition de rester simple. Pourquoi, d’ailleurs, se compliquer la vie outre mesure ?

C’est plus difficile pour les traces automatiques de votre ordinateur Et trouver des traces sur votre ordinateur est encore plus facile car il conserve tout, même ce que vous croyez avoir effacé. Parce que les systèmes d’exploitation sont conçus de cette manière et que vous n’utilisez pas les outils qui permettent un vrai nettoyage.

Certaines traces n’ont pas vraiment d’utilité pour vous et permettent de ‘vous’ tracer. Vous pouvez les effacer.

  • la corbeille peut être effacée ‘de manière sécurisée’ si le système d’exploitation le prévoit (Mac) ou avec un logiciel gratuit (C-Cleaner)
  • vous pouvez régler votre navigateur internet (Internet Explorer, Google Chrome, Firefox, Safari, etc.) pour qu’il efface les téléchargements quand vous le quittez.

Les traces dont vous avez vraiment besoin, doivent être protégées pour leur confidentialité, leur intégrité et leur disponibilité.

 

Il vous reste sûrement des questions après cette mise en bouche, n’hésitez pas à me les poser.

A bientôt, plus en sécurité avec vos informations…

Jean-Luc

(Crédit Photo: Personnel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *