Comment protéger les informations à caractère personnel (ICP)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les premières informations à protéger sont nos Informations à Caractère Personnel (ICP). Comme nous sommes peu conscients de la problématique, c’est la Loi qui définit les termes et les obligations. Les Etats créent même une institution chargée de veiller, à notre place, du respect des exigences légales (CNIL en France et CPVP en Belgique).

Mais cela ne concerne que les administrations et sociétés qui ont besoin de ces informations pour assurer leurs services et remplir leur mission. Ils ont obligation de signaler tout traitement de vos ICP et du type d’ICP qu’ils manipulent

Cependant, il y a deux acteurs qui ne sont pas concernés : les personnes (privées) qui ont comme objectif de vous mettre dans la peine (c’est souvent un euphémisme) et VOUS.

Essayons de voir de quelles informations il s’agit et de NOTRE comportement inadapté qui donne aux malveillants les armes pour nous faire du mal… quand nous ne commettons pas nous-mêmes un suicide social pas ‘par mégarde’.

Les ICP

Les informations à caractère personnel son celles qui, liées à notre nom, permettent à d’autres de connaître ce qui devrait rester privé. Elles permettent de découvrir notre identité complète tant en regard de la société que personnelle.

Le « SOCLE » – public celui-là et fort utile– est le groupe : nom, prénom, adresse. Sans cela impossible de vous envoyer du courrier postal. Les bottins de téléphone y ajoutent votre numéro de téléphone fixe.

Toute information ajoutée à ce socle est source de problème potentiel :

  1. votre photo – vous avez droit à l’image et donc vous devez pouvoir décider si votre photo apparaît quelque part avec votre nom
  2. vos date et lieu de naissance – y compris les noms et prénoms de vos parents
  3. vos préférences philosophiques (ou religieuses) et politiques
  4. vos données biologiques et médicales (actuelles et leur historique)
  5. vos évaluations professionnelles (et scolaires)
  6. vos déplacements et activités
  7. vos coordonnées bancaires
  8. votre numéro de sécurité sociale (ou numéro national là où il existe)
  9. le numéro d’immatriculation de votre voiture
  10. des données biologiques : empreintes digitales, ADN, etc.

Au plus vous ajoutez au « socle », au plus l’information est précise et permet, avec un peu de technique et une volonté malveillante, de vous nuire.

Pourquoi protéger les ICP ?

Tout est dans la définition d’une information.

Ces ICP, pour vous comme pour celui qui veut se l’approprier, une signification… et une valeur bien précise. Devinez c qu’on peut faire en ‘groupant’ certaines de ces informations… Devinez ce qu’on peut faire avec au moins un de ces ‘suppléments’. Si vous manquez d’imagination, contactez-moi!

Ces informations vous sont ‘propres’ (privées) et, dans leur majorité vous les connaissez par cœur.

Seule la disparition de quelques unes (n° 5 et surtout 7) pourraient vous gêner.

La modification de certaines informations pourraient également vous porter ombrage : n° 1, 5, 7 et 8. Et si votre photo, par exemple sur Facebook,  était remplacée par une photo (trafiquée) de nu…?

Le plus gros dommage vient quand ces informations tombent entre de mauvaises mains, soit par négligence (revoyez les 3 grâces de l’insécurité) soit par vol et effraction.

Usurpation d’identité

Et qui dit vol, dit utilisation d’un bien mal acquis. On parle d’usurpation d’identité.

C’est un délit grave qui peut détruire votre vie sociale et votre capacité financière et juridique. On a eu des cas d’interdiction bancaire, de perte d’emploi, d’impossibilité d’hériter de ses parents ou de se marier ou d’obtenir un passeport.

Que faire ?

  • Gérer ces informations (j’y reviendrai).
  • Mettre ces informations ‘à l’abri’, sous clé.
  • Ne les divulguer qu’à ceux qui en ont vraiment besoin.
  • Coder ou chiffrer celles qui sont sur votre ordinateur : il y a des logiciels simples, faciles d’emploi… et gratuits pour les personnes privées.

Vous retrouverez les bases de protection dans 3 articles: ici, ici et ici.

 

Alors, avez-vous identifié les informations à caractère personnel que vous laissez « libres d’accès » et qui pourraient vous conduire au bord du précipice ? Êtes-vous prêt à les protéger et à les gérer ? Encore des questions ? Ecrivez-moi …

 

A bientôt, plus en sécurité avec vos informations…

Jean-Luc

(Crédit photo: personnel)

 

2 comments for “Comment protéger les informations à caractère personnel (ICP)

  1. Isabelle
    19 mai 2014 at 11 h 43 min

    Bonjour Jean-Luc,

    Merci pour cet article très documenté que j’ai lu avec grand intérêt.
    Il est très détaillé et bien argumenté.
    Cordialement.

    Isabelle

    • jeanluc
      19 mai 2014 at 16 h 18 min

      Bonjour Isabelle et MERCI

      Je ne sais pas encore ce que tu gagnes à être la première à m’adresser un commentaire, mais cela ne saurait tarder.
      Je te recontacte directement.

      Bien à toi
      Jean-Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *