Insécurité et malbouffe

malbouffe-diary

Manger équilibré

Manger en pleine conscience, c’est mettre son corps en sécurité. Gérer la protection de ses informations, c’est mettre ses relations et ses activités en sécurité.

On ne peut protéger que ce que l’on contrôle.

On ne peut contrôler que ce que l’on connaît.

Une alimentation inadéquate fait réagir notre corps par des signes visibles ou ressentis : lourdeurs, douleurs, surpoids et obésité.
La mauvaise information et la désinformation ainsi que la mauvaise gestion de l’information n’envoient pas de signaux douloureux : ils exercent leurs ravages petit à petit, en silence, sournoisement. Et il est souvent trop tard quand on s’aperçoit du problème.

Seul celui qui prend conscience de son corps et de ses besoins peut contrôler ce qu’il mange – et comment il mange – pour donner à son corps ce dont il a besoin et éviter de le surcharger.

Celui qui pend conscience de l’importance de l’information dans sa vie devrait ainsi contrôler comment il consomme et gère les informations : acquisition, administration, stockage, échange, exploitation et mise au rebut. Il évite ainsi pas mal de soucis – et de sérieuses conséquences.

Comme on se rend compte que l’on devrait changer son comportement alimentaire, il faudrait également décider de changer son comportement vis à vis de l’information et de sa consommation.

désordre

La sécurité c’est l’équilibre

Le poids idéal, entre autres, est atteint quand on se sent bien dans son corps et dans sa tête. Le sentiment de sécurité, particulièrement vis-à-vis de ses informations, est atteint quand on se sent bien dans ses relations et dans son esprit.

Ces états devraient être les plus naturels, résultats d’une sagesse pratique du corps et de la vie. Ceci ne concerne pas seulement la personne, mais tout groupe de personnes, toute organisation.

La sécurité

La sécurité, ce n’est pas se mettre au régime, c’est faire attention!

La sécurité, c’est faire autre chose, faire autrement, pour les bonnes raisons.

La sécurité doit nous satisfaire, nous apaiser l’esprit.

La sécurité doit être une aide, un gage de liberté.

L’envie d’une alimentation équilibrée ou de sécurité, c’est un allié, pas un ennemi ! Rien ne nous empêche de faire un excès de temps en temps – mesuré, contrôlé, récupéré et assumé.

Il faut faire confiance à son corps. Faire communiquer son corps et son esprit. En matière d’information,

  • le corps  c’est la donnée/information, l’organisation
  • l’esprit c’est l’intelligibilité, la signification, la valeur de l’information.

Rappelons-nous que c’est parce que l’information possède, dans son contexte, une signification qu’elle gagne de la valeur… et que c’est à cause de cette valeur qu’il faut la protéger.

Sécuriser pour sécuriser n’est pas rentable… et devient vite un obstacle dont on se débarrasse.

L’information et la nourriture

L’information se gère et se contrôle comme la nourriture. Si on commence par là, beaucoup de dangers seront écartés.

La sécurité est avant tout une question de comportement, c’est pourquoi votre blog s’appelle « info-attitude ».

 

Prenez-vous en main ! Décidez de modifier votre comportement face aux informations.

Changeons à la fois notre soif d’informations (dont nous ne pouvons être totalement sûrs) et notre gestion pratique de celle-ci afin de trouver notre sérénité.

La sécurité

 

A bientôt, plus en sécurité avec vos informations

Jean-Luc

2 comments for “Insécurité et malbouffe

  1. André
    8 novembre 2015 at 23 h 03 min

    Très belle comparaison! Amitiés, André

    • jeanluc
      9 novembre 2015 at 9 h 52 min

      Bonjour André

      Avoir de l’inspiration quand on a un agenda chargé comme le mien maintenant, n’est pas facile.
      Ce l’est d’autant plus que les sujets ne manquent pas… mais que trouver à les rendre accessibles à tous n’est pas aisé non plus.
      J’aime bien’ sortir des sentiers battus’ et proposer des parallèles qui font mieux comprendre la question.
      Heureux que cela t’ai accroché… reste, encore, à mettre en pratique.
      Ca non plus, ce n’est pas évident.

      Si tu as des questions, n’hésite pas. je me ferai un plaisir à écrire à ce sujet?

      Bonne journée
      Jean-Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *